Aujourd'hui j'ai chu....

Une très belle chute, gracieuse, élégante, délicate...presque travaillée...


Il pleuvait , je traversais la pelouse pour emprunter un raccourci sans le moindre dénivelé pour rejoindre ce bâtiment...
Il est à noter que , fière ce matin , j'avais enfilé mes nouvelles ballerines de chez Pri...k (qui vient d 'ouvrir pas loin (OUI je sais je suis faible, j'ai cédé à la tentation et bravé la foule)) qui vont très bien avec ma jupe crayon taupe et ce pull noir (petit clin d'oeil à Christina bien sûr..)

Bref , je marchais tranquillement sur l'herbe mouillée quand je vis la porte, sans poignée, se refermer... J'ai interpelé la collègue qui passait "hep attend, ferme pas!!" (qui ne m'a évidemment pas entendue) puis ai acceleré le pas , telle une gazelle...ou plutôt un bébé gazelle à priori...aussi à l'aise sur mes pattes en tout cas. 

La chute fut belle... en trois étapes...

  • J'ai tout d'abord pris confiance , le sac en bandoulière et le sac à main bien accroché, j'ai couru...bon d'accord sur 3 foulées mais ça compte quand même.
  • Ensuit j'ai senti le dérapage de ma semelle droite que ma semelle gauche essayait d'équilibrer. Le genre de chute qui dure une éternité où la tentative de sauvetage est désesperée mais existante, et où on croit jusqu'au bout qu'on va se récupérer...grosse erreur...
  • Puis finalement je suis tombée ... à genoux...sous la pluie...dans l'herbe mouillée ... au milieu de la cour de mon lycée... DAMNED!!!

Un regard à droite, un regard à gauche , pas un pélerin à 200 m ... 

J'espère juste que pas un seul élève, ou pire un collègue, ne regardait par la fenêtre à ce moment là...

 

En résumé j'ai un peu mal à ma dignité et à mes collants noirs boueux, mais avouons-le , je garde mon sens de l'humour car je l'ai quand même raconté à mes élèves qui m'attendaient sage...  devant ma salle et qui, maintenant dés que je sors de ma salle pour aller me chercher un café, me disent très affectueusement (du moins je l'espère...): "Hey Madame , faites attention hein!!!" 

Gniark gniark gniark