Un peu de lucidité sur nous-même: parfois un prof c'est chiant...enfin peut-être même plus UNE prof...

Je m'en suis rendue compte hier soir en rentrant à la maison après ma journée de boulot, quand j' ai retrouvé mon cher et tendre absorbé par le travail  (le sien...euh mais il fait quoi déja???) et que je me suis mise à coté de lui pour travailler moi aussi ... m'occuper un peu pendant qu'il terminait un travail important. 

Quand il m'a demandé "Qu'est ce que tu dois faire mon amour?" et que je lui ai répondu "je finis ma trame de cours et apres je dois..dessiner mon arbre" , il m' a regardé un peu ahuri sans forcément comprendre. (Eh oui une prof ça garde du suspens quand même ...ou ça veut qu'on lui pose des questions..peut-être...) .

Bref je me suis donc lancé dans une descriptIon détaillée et extrèmement intéressante de la raison pour laquelle je devais dessiner un arbre (Je vous ai déjà dit que j'étais prof de gommettes  ' animation...Non???) et c'est quand j'ai fini en lui disant qu'une souris verte courait dans l'herbe et que je l'ai vu me dire "ah d'accord " sans lever le nez de ses tableaux que j'ai compris....qu'il ne m'écoutait absolument pas. 

Donc là deux solutions : soit j'en déduis que je suis la nana la plus inintéressante de la planète , qu'il ne m'aime plus et je me mets à pleurer en appelant ma mère / Soit je lui pète la tronche , lui casse les genoux en l'insultant (bon ok on se calme il fait 60kg de plus que moi, j'aurais jamais le dessus) / Soit (oui bon y a trois solutions j'ai jamais dit que j'étais prof de maths!!) je réalise que, peut-être, une prof ça peut devenir chiant et que je devrais peut-être essayer d'abréger quand je lui parle de mon boulot qui me passionne moi certes, mais manifestement pas lui. 

Quelques minutes en mode "je fais semblant de te faire la tète et j'yarrive bien" pendant lesquelles je marmonne le classique "de toutes façon tu ne m'écoutes jamais , et gnagnagna gnagnagna... Je dois bien me rendre à l'évidence que je pourrais bien parfois être insupportable à parler de mon travail alors que , finalement ça ne concerne que moi.. 

Tiens si on regardait un film ce soir. Celui-ci commence et franchement il est nul mais on s'accroche un peu. Et à un moment donné ça ne rate pas, je me met à sourire en repensant à une anecdote qui m'est arrivée en classe un peu plus tot dans la journée. Mon chéri me demande alors pourquoi je souris . (il s'imagine surement que ça a un rapport avec le film ou avec lui... ;-) ) Mais non! Je lui dis alors que je repense à une phrase rigolote sortie par une élève quelques heures plus tôt...et j'attend...qu'il me demande de lui raconter probablement....mais rien. Il me sourit d'un air sincère/semi-exasperé...et il rappuie sur "Play"... Je crois que le film nul l'est peut-être encore moins que ma conversation...de prof!

Je ne vous fais pas le remake des profs qui parlent entre eux parce que ça c'est du réchauffé mais à ce moment là je me dis que je vais devoir faire quelque chose. 

 

Soyons honnète , si lui me parlait de "raquettes, de coups droits, de revers , ou des ses élèves" h24 je crois bien qu'à un moment donné je pourrais ne plus en pouvoir justement...

 

Ceci dit il fait dejà un métier prenant alors si en plus il en parlait en rentrant...aaaaaaarghhhhhhh

Quoi ? Je ne vous l'ai pas dit peut être mais même si c'est du tennis , eh bien mon cher et tendre il est prof aussi...euh....

Ah bah oui en fait...un prof c'est casse-pied mais ça ne fait qu'augmenter le mérite de son conjoint finalement...